Croquis au crayon de Pascaline Bossu, à Panagia, Thassos

GOLF GLYFADA

Paysages grecs

Une série de paysages mettant en valeur les essences d'arbres présents en Grèce, ont décoré la salle de réception du golf de Glyfada. Oliviers, pins, figuiers, platanes, chênes sont dessinés à la sanguine,

technique utilisée par Léonard de Vinci, pour ses carnets de croquis,

paysages et études de portraits.

Croquis au crayon de Pascaline Bossu, à Panagia, Thassos
Paysage grec dessiné à la sanguine de Pascaline Bossu, inspiré des études de Léonard de Vinci.
PLATANE-détail
PLATANE-détail

Paysage grec dessiné à la sanguine de Pascaline Bossu, inspiré des études de Léonard de Vinci.

press to zoom
PLATANE-détail
PLATANE-détail

Paysage grec dessiné à la sanguine de Pascaline Bossu, inspiré des études de Léonard de Vinci.

press to zoom
PLATANE-détail
PLATANE-détail

Paysage grec dessiné à la sanguine de Pascaline Bossu, inspiré des études de Léonard de Vinci.

press to zoom
FIGUIER-détail
FIGUIER-détail

Paysage grec dessiné à la sanguine de Pascaline Bossu, inspiré des études de Léonard de Vinci.

press to zoom
FIGUIER-détail
FIGUIER-détail

Paysage grec dessiné à la sanguine de Pascaline Bossu, inspiré des études de Léonard de Vinci.

press to zoom
PINS-détail
PINS-détail

Paysage grec dessiné à la sanguine de Pascaline Bossu, inspiré des études de Léonard de Vinci.

press to zoom
OLIVIER-détail
OLIVIER-détail

Paysage grec dessiné à la sanguine de Pascaline Bossu, inspiré des études de Léonard de Vinci.

press to zoom
PINS-détail
PINS-détail

Paysage grec dessiné à la sanguine de Pascaline Bossu, inspiré des études de Léonard de Vinci.

press to zoom
CHENE-détail
CHENE-détail

Paysage grec dessiné à la sanguine de Pascaline Bossu, inspiré des études de Léonard de Vinci.

press to zoom
1/2
costume marocain, peinture de Jean Besancenot

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom